Anniversaire minimaliste (3ans)

Jules va avoir 3 ans dans quelques jours et comme notre famille chemine dans le minimalisme depuis environ un an, mon mari et moi nous sommes demandés comment concilier ce changement de mode de vie et cet évènement important à nos yeux, certes, mais aussi et surtout important aux yeux de Jules. Il y a quelques semaines nous lui avons expliqué que son anniversaire approchait. Depuis, il annonce tout heureux à qui veut l’entendre ou pas « Moi vais avoir 3 ans ! » et le voilà qui se concentre pour faire 3 avec sa petite main…

1. Quid des cadeaux matériels

Sur ce point, ça été simple. Jules ayant compris qu’anniversaire rimait avec cadeau(x), lorsqu’on lui a expliqué que le sien approchait et qu’on a abordé la question des cadeaux, je craignais qu’il parte tout azimut à citer tout ce qui lui passe par la tête mais non, il nous a seulement dit qu’il aimerait recevoir un GROS camion et une GROSSE voiture télécommandée. Il a vu des cousins plus âgés en recevoir à Noël et il nous demande souvent si on peut aller chez eux rien que pour jouer avec. Les voitures, pas les cousins.

Il aura donc ces deux cadeaux matériels. Déjà car 2 cadeaux nous estimons que ça reste raisonnable mais surtout car nous sentons que ce sont des choses qui lui font vraiment envie. Depuis ces dernières semaines, dès que le sujet de son anniversaire arrive dans une conversation il ne parle jamais d’autres cadeaux potentiels.

78fd356479f33596ea1c3b304c4534ae
On a opté pour un camion de la marque Bruder : solide et réaliste

2. Des cadeaux immatériels à 3 ans ?

Si on lui offre de tels cadeaux c’est dans l’optique de lui transmettre que se voir offrir l’opportunité de vivre une expérience est un « vrai » cadeau même si on ne joue pas avec. Le but étant d’en garder des souvenirs pendant très longtemps.

On pourrait se demander l’intérêt de tels cadeaux pour un enfant de cet âge. Très honnêtement, au moment où il découvrira ces cadeaux « à vivre », je ne m’attends pas à provoquer un effet « Wouaaah! ». Néanmoins, c’est une petite graine que nous avons envie de planter dans son esprit. Bien entendu, la graine aura plus de chance de germer si l’expérience lui plaît et que les souvenirs sont bons mais si ce n’est pas le cas, on réitérera jusqu’à taper dans le mille. C’est ce qu’on pourrait qualifier d’éducation au cadeau, en quelque sorte…

Une fois n’est pas coutume, je vais vous raconter un truc marquant de mon enfance. Pour mes 5 ans, mes parents m’ont offert un baptême en hélicoptère.  Je revois tout, l’appareil, les paysages grandioses, j’entends encore le bruit assourdi par le gros casque que j’avais du mal à garder sur ma tête, etc. Enfant, j’ai toujours reçu des cadeaux à mon anniversaire pourtant ce vol en hélico est le seul dont je me souviens. Ok, ce n’était pas pour mes 3 ans mais ce que je veux dire, c’est que ce sont des souvenirs d’une telle intensité que j’aimerais offrir à mes enfants et je crois qu’il est possible de commencer très tôt.

Alors pour ses 3 ans, nous allons permettre à Jules de vivre des choses inédites pour lui :

  • Prendre le train. Il y a une gare tout près de chez nous, et il est toujours enthousiaste quand il voit un train passer. Il nous a laissé entendre plusieurs fois qu’il aimerait monter dedans. Un petit trajet de 15 minutes, juste histoire de ;
  • Une inscription à un club multi-sport (merci Arrière Grand-Mère qui préfère offrir de l’argent… A 3 ans ?!! Bref).

x-73900-1347500_640

3. Le tri pré-anniversaire

A la maison, nous avons fixé une règle pour les jouets (comme pour le reste d’ailleurs) : un qui entre = un qui sort au minimum.

Comme nous avons prévu d’offrir des cadeaux matériels à Jules, procéder au tri de ses jouets avant que d’autres ne prennent place chez nous coulait de source.  Je pensais que je n’en retirerai que 2 ou 3, pas plus. En réalité j’en ai viré 7 ! Sur le moment ça m’a paru beaucoup cependant il était clair que mon fils ne s’en servait plus du tout.

Exit :

  • Le Colorino tout défoncé tellement il a été exploité ;
  • Le robot musical abrutissant merci tonton. J’avais déjà essayé de le faire dégager mais Jules m’a prise en flagrant délit et a voulu recommencer à jouer avec pile à ce moment-là, comme par hasard bien entendu ;
  • Des puzzles animaux devenus trop faciles et en excellent état que je mets de côté pour ma fille ;
  • 2 livres avec des puzzles évolutifs dont les pages sont toutes déchirées et dont certaines pièces se sont volatilisées ;
  • Une voiture de police télécommandée devenue trop « bébé »;
  • Un jeu de tri que Jules a dû manipuler 3 fois sans accrocher.

Bilan : 2 entrants vs 7 sortants. Je crois que sur ce coup les règles sont largement respectées.

Depuis que j’ai effectué ce tri, seule la voiture de police a été réclamée par mon petit bonhomme. Je lui ai expliqué qu’il n’avait pas joué avec depuis longtemps, que je l’ai donnée car je pensais qu’elle ne l’intéressait plus et qu’à son anniversaire il recevra la GROSSE voiture télécommandée qu’il convoite tant. Sur le moment j’ai craint d’avoir agi trop précipitamment et appréhendé sa réaction. Il a réfléchi un moment et a juste dit « Oui ! Une GROOOSSE voiture jaune ! ». J’ai été bien soulagée !

Même si cette fois s’est bien passée, la prochaine fois j’anticiperai un peu plus le tri pré-anniversaire afin de m’assurer de son désintérêt total envers les jouets sortis…

4. Le jour J

Afin de profiter pleinement de cette journée nous aussi en tant que parents, c’est à dire profiter de l’instant auprès de nos invités et surtout de notre fils, au lieu de passer un temps fou en cuisine à jongler entre les casseroles et le lave-vaisselle, nous irons à l’essentiel quant à l’organisation les festivités :

  • La famille proche au déjeuner;
  • Au menu, les choses qu’il préfère : pizza et gâteau au chocolat. Que du light et de l’équilibré quoi ! Je vais essayer de décorer un peu son gâteau pour marquer le coup (j’ai choisi de combiner déco qui se mange et réutilisable tout de suite – une dépanneuse miniature – qu’il pourra garder pour jouer comme l’année dernière, je trouve ça plus sympa que des trucs qui finissent à la poubelle dès les bougies soufflées);
  • Ses cadeaux (cette année, j’envisage de tenter un emballage en tissu).

Basique. Simple.

Lorsqu’on a expliqué à Jules qu’il aura trois bougies sur son gâteau parce qu’il fêtera ses trois ans, il nous a répondu : « Non, pas 3 bougies seulement une c’est suffisant. » Mon minimaliste en herbe… 🙂

20170508_125657
Le gâteau de ses 2 ans. Il joue toujours avec les décorations.

 

3 réflexions sur « Anniversaire minimaliste (3ans) »

  1. Je pense que je n’aurais jamais réussi à faire plus minimaliste que pour ses deux ans : étant en pleins travaux / déménagement, on ne la pas fêté, on ne lui a rien offert… J’ai peur que pour ses trois ans, il se rende compte de quelque chose 😂

    Aimé par 1 personne

    1. Effectivement, plus minimaliste tu meures ! ^^
      Blague à part, à 2 ou 3 ans ça peut passer totalement inaperçu sans que le petit bout concerné ne sente lésé. 🙂 Je pense que la façon dont on leur transmet notre amour tout au long de l’année a bien plus d’impact que d’éventuels moyens déployés pour une seule journée aussi symbolique soit-elle. Qu’est ce que tu en dis ?

      J'aime

      1. Oui, et quand j’y pense, j’ai toujours eu la même relation avec mon amoureux : je suis plutôt « pleins de petites pensées chaque jour » que « un gros cadeau une fois par an »… Du coup, pas étonnant qu’on fasse pareil à notre fils !

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s