On peut être minimaliste et posséder 3 porte-bébés. Si,si.

En guise d’introduction pour cet article je vais vous faire un aveu : je suis accro au portage. Lorsque j’ai informé mon entourage que j’envisageais d’acheter un 3ème porte-bébé, c’en a fait sourire plus d’un. Un peu narquois, le sourire. Même mon mari s’est un peu payé ma tête et a pris cette idée pour une lubie… Pas longtemps car il voit bien que je me sers énormément des deux premiers au quotidien et que j’adore ça. Il porte aussi mais de manière occasionnelle.

 » 2 porte-bébés, c’est déjà pas très minimaliste… « 

Je possède un ring-sling que j’ai acheté à la naissance de mon fils, Jules. Je m’en suis beaucoup servi lors de ses premiers mois, le préférant à l’écharpe de portage pour sa légèreté (bébé de mai, fortes chaleurs tout ça) et sa simplicité d’installation / désinstallation. Au bout de quelques mois je l’ai rangé dans un placard en attendant la venue de mon deuxième enfant et j’ai acheté mon 2nd porte-bébé, un préformé physiologique.

Quant à ma petite Joséphine, elle était littéralement greffée à moi pendant ses premiers mois et je la portais dans le sling de 6h à minuit environ presque sans interruption. Même pendant mes pauses pipi je la portais… Elle a grandi et le préformé a pris le relais. Au fur et à mesure, soit à environ 4 mois, Elle a manifesté qu’elle était prête à être posée de temps à autre, de plus en plus longtemps. Je gardais toujours le préformé à portée de main pour les moments où elle avait besoin de contact prolongé et moi de mes deux mains libres.

Aujourd’hui mon préformé me sert tous les jours car avec deux enfants de 3 ans (bientôt) et 13 mois je le préfère largement à la poussette (car oui on a aussi une poussette, j’y reviendrai plus bas). Jules marche ou prend sa draisienne pour nos longues promenades quotidiennes, va dans le chariot les rares fois où je me rends au supermarché et dans tous les cas Joséphine va dans le porte-bébé car elle n’aime pas du tout être dans la poussette… Et refuse qu’on lui tienne la main pour marcher. Si c’est pas un bébé qui adhère à la motricité libre ça ! ^^

A la maison, elle demande encore parfois à être portée longtemps en cas de poussée dentaire par exemple. Dans ces cas-là, le contact s’avère aussi efficace que du paracétamol, la médication en moins. Sinon, lorsqu’elle manifeste de la curiosité quand je cuisine, bricole ou autre je la mets dans le sling car je sais qu’elle va vouloir monter et descendre régulièrement et le sling est top dans ces moments-là car il reste en bandoulière là où le tablier du préformé me gênerait à pendouiller dans mes jambes.

Pour en revenir à la poussette, on en a une minus (Babyzen yoyo) dans laquelle Jules préférait sortir pendant son premier été, après j’alternais entre poussette et porte-bébé selon les cas (par exemple au resto, on prenait la poussette). Et depuis la naissance de Joséphine, la poussette a surtout été utilisée au plus fort de l’été car le portage devenait éprouvant même si nous étions toutes les deux très légèrement vêtues. Je pense qu’on va la garder encore cet été au cas où une canicule se pointerait ce qui risquerait de rendre le portage inconfortable ensuite on s’en séparera. Joséphine marche et va certainement gagner en endurance d’ici là. Jules lui n’est pas monté dedans depuis au moins 6 mois et la dernière fois c’était pour jouer.

En hiver aussi je porte, j’utilise une couverture de portage suffisamment chaude pour que bébé puisse rester en tenue d’intérieur pendant les sorties et ce même quand la météo annonce -7°C dehors.

20180326_094935.jpg

P1020059-2.jpg

« … Alors 3 ?! Ha ha ha… »

Bah oui. J’ai acheté un 3ème porte-bébé tout simplement car mon préformé est devenu trop petit pour Joséphine qui à 13 mois est un grand bébé mesurant 81 cm et pesant 12 kg. L’achat de ce 3ème porte-bébé qui est davantage un porte-bambin (ou toddler) était une nécessité car je commençais à avoir très mal au dos en fin de journée. En fait la ceinture du porte-bébé remontait dans mon dos et je portais ma fille avec mes lombaires et non plus avec mon bassin.

En prévision de l’été à venir, j’ai choisi un modèle avec un tablier en filet 3D pour une meilleure circulation de l’air, le Beco Toddler Cool Navy.

Aussi, depuis quelques mois Jules demande à être porté lui aussi dans le porte-bébé et le portage était inconfortable pour nous deux car il était trop à l’étroit. A présent il pourra à nouveau lui aussi profiter de longs moments de portage agréables et moi avec lui car le porte-bambin préformé j’ai choisi convient de 12 à 27 kg. Autant dire qu’on est large ! Je l’ai essayé avec lui en premier et on était trop bien tous les deux. ^^

Le dernier avantage que je trouve à ce modèle est qu’il est simplissime à installer et à régler, du coup je pourrai porter mes deux enfants alternativement sans ajustement compliqué à effectuer. Idem si c’est mon mari qui porte.

Je compte garder mon premier préformé non pas pour un 3ème enfant (ce n’est pas dans nos projets) mais parce qu’il a une grande valeur sentimentale à mes yeux. Il est tellement chargé de souvenirs… Il est donc allé rejoindre les quelques autres souvenirs matériels que mon mari et moi conservons des premières années de nos enfants dans la caisse qui leur est réservée. Qui a dit que le minimalisme bannit absolument tout attachement matériel ? Personne.

Alors oui, je possède 3 porte-bébés. Oui, je compte encore porter mes enfants et ce jusqu’à ce qu’on n’en ait plus envie eux ou moi. Oui, j’ai envie de conserver certains souvenirs matériels. Et oui, je suis minimaliste.

Et bisous aux moqueurs.

20180326_1016032.jpg
Jules A D O R E le porte-bambin!

4 réflexions sur « On peut être minimaliste et posséder 3 porte-bébés. Si,si. »

  1. Haha, ton article m’a beaucoup parlé ! J’ai énormément porté le Lardon de ses un mois à ses quinze mois environ. Depuis, il fait la grève (même s’il demande beaucoup les bras) sauf quand il est malade, auquel cas je ressort mon sling avec un plaisir évident : porter contre moi mon tout petit, quel bonheur 😍 (Mais nooon, je ne souhaite pas qu’il soit malade ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, je vois juste le côté positif des choses 😁). Tout ça pour dire, à l’apogée de notre aventure du portage, j’en possédais environ quatre : le sling évidemment (mais en deux exemplaires, tellement il était utilisé et donc parfois vraiment sale) (ça me permettait de varier la composition ou la soutenance) ; une écharpe (mais qui est devenue inutilisée dès que j’ai arrêté de porter chaque jour, car j’avais perdu le coup de main) ; un préformé et un onbu pour porter au dos (l’alternance des deux est parfaite pour moi : un coup c’est le dos qui porte, un coup la ceinture m’aide). Bref, on en conviendra, ça fait beaucoup de moyens de portage !

    Aujourd’hui, je n’ai gardé que deux slings (pour un futur bébé peut être un jour, et pour les jours difficiles) ; les deux préformés (au cas où pour les vacances) ; mais jai fait beaucoup d’efforts côté minimalisme car j’ai revendu au fur et à mesure les écharpes que je n’utilisais plus (j’ai eu différentes tailles et compositions) ; le tout premier sling à très grande valeur sentimentale (mais qui n’était plus assez soutenant avec le temps et j’en avais encore deux autre donc). Donc ça compense non ? J’ai encore le droit à mon étiquette minimaliste tu penses ? 😅

    Aimé par 1 personne

    1. Tu as réussi à vendre un sling à très grande valeur sentimentale ?! Wouah !
      Je ne connaissais pas le onbu, je viens de regarder, ça semble chouette. J’espère ‘en souvenir si jamais une envie de 3ème enfant se pointe un jour pour porter les grands sans être gênée par la ceinture. 🙂

      J'aime

      1. Rien que de l’écrire est douloureux… Mais en vérité, au jour le jour, il ne me servait à rien, et le regarder ne suffisait pas à me rappeler les sensations que procurent le portage d’un petit bébé donc tant pis !

        J'aime

      2. Je comprends mieux. 🙂 Pour l’instant je n’imagine pas une seconde me séparer de mon premier préformé mais si ça trouve un jour j’ouvrirai ma caisse de souvenir et le voir (ou un autre objet conservé) me procurera la même (non)sensation et je m’en débarasserai aussi sans état-d’âme. Qui sait…

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s