Comment et pourquoi nous devenons minimalistes ? (3ème partie)

Depuis quelques années, je m’interroge au sujet des produits ménagers du commerce (efficacité, innocuité, rapport qualité prix etc.). Au fur et à mesure de ma réflexion et de mes recherches à ce sujet, j’ai commencé par rechercher des alternatives aux produits classiques : je me suis orientée vers les marques réputées « safe » et écolo mais j’ai vite été rebutée par le marketing derrière ses produits et leur prix exorbitant vu leur fonction, il faut bien l’avouer. En parallèle, j’ai entrepris de diminuer le nombre de produits en privilégiant les produits multi-usages, le minimalisme commençant à me faire du pied. Enfin je me suis intéressée aux recettes de grands-mères et en farfouillant sur la toile, j’ai trouvé pléthore de recettes et d’astuces pour nettoyer à peu près tout mais j’étais gênée par 2 points récurrents :

  • Les listes d’ingrédients à rallonge : acheter dix ingrédients différents qui ne serviront que pour la fabrication d’un seul produit, ça dénotait de ma vision du minimalisme… J’avoue que, happée par ma quête de « safe » et de fait-maison, j’ai testée quelques unes de ces recettes. J’en suis revenue car bien que fière de confectionner ces produits moi-même, j’y consacrais trop de temps et d’argent à mon goût : ce sont deux éléments avec que je préfère employer à autre chose qu’à préparer des détergents…
  • La présence quasi-systématique d’huiles essentielles : du produit nettoyant multi-surfaces, à la lessive en passant par le savon vaisselle, à croire que ça fait bien d’en mettre partout, dans tout, tout le temps. Ça me posait un problème car premièrement les HE s’utilisent avec beaucoup de précaution. Bien que naturelles, elles peuvent causer des effets indésirables durables si elles sont mal employées. Deuxièmement, la plupart des recettes que j’ai trouvées sont à base d’eau et comme toutes les huiles, les huiles essentielles ne sont pas solubles dans l’eau : leur ajout est donc totalement inutile à moins d’utiliser un émulsifiant pour stabiliser le mélange.

chemistry-lab-experiment-3005692_640.png

  1. 5 ingrédients pour (presque) toute la maison :

Aujourd’hui, j’ai limité la composition de mes produits ménagers à quelques ingrédients accessibles à tous car on les trouve dans n’importe quelles épicerie et pharmacie. Cette accessibilité permet à tout un chacun d’envisager l’adoption de ces produits sur le long terme. Motivant, non ? Aussi ils sont tellement simples que l’on pourrait facilement douter de leur efficacité :

  • Vinaigre blanc : il est présent dans la majorité de mes recettes pour ses propriétés dégraissante, anti-calcaire et désinfectante. Je l’utilise aussi pur comme assouplissant dans le lave-linge et comme liquide de rinçage dans le lave-vaisselle.
  • Savon noir : désinfectant, ultra-dégraissant et sain, mon chouchou !
  • Bicarbonate de soude : je m’en sers comme abrasif doux dans le liquide vaisselle et j’exploite la réaction chimique qui se produit quand on le met au contact du vinaigre pour décoller une tache tenace au fond de l’évier par exemple ou pour décrasser les joints de salle de bains.
  • Agar-agar : pour gélifier le liquide vaisselle et le gel WC.
  • Huile essentielle de tea-tree : dans la maison je l’utilise uniquement pour nettoyer les toilettes.

baking-soda-768950_640

  1. Mes recettes :

  • Produit multi-usages (1L) :
    • 300 ml de vinaigre,
    • 700 ml d’eau,
    • 1 c à c de savon noir.

Je mets directement les ingrédients dans un vaporisateur, je secoue un peu et hop c’est prêt ! Je m’en sers aussi bien dans la salle de bains que dans la cuisine ou dès que j’ai besoin de nettoyer quelque chose vite fait, bien fait. C’est parfait pour dégraisser ou enlever du calcaire. Petit plus : pas besoin de le rincer !

  • Produit pour les vitres :
    • moitié vinaigre blanc,
    • moitié eau

Je préfère en préparer au coup par coup et faire chauffer légèrement le mélange pour plus d’efficacité mais cette étape est facultative.

  • Liquide vaisselle (1L) :
    • 2 grammes d’agar agar,
    • 2 c à s de bicarbonate de soude,
    • 150 ml de savon noir,
    • 750 ml d’eau.

Je fais bouillir l’eau 2 minutes pour dissoudre le bicarbonate de soude et l’agar agar puis j’ajoute le savon noir. Je remue avant de laisser refroidir et de transvaser.

  • Gel WC (75 CL) :
    • 400 ml de vinaigre,
    • 350 ml d’eau,
    • 2 grammes d’agar-agar,
    • 5 gouttes d’HE de tea-tree.

Je fais bouillir l’eau et l’agar-agar pendant 2 minutes, hors du feu j’ajoute le vinaigre et je remue bien. En refroidissant le produit va se gélifier et sa texture va se rapprocher de celle d’un gel classique du commerce. D’ailleurs, pour faciliter l’application j’ai conservé le flacon à tête courbée du produit que j’utilisais avant. Après l’avoir appliqué sur les parois des toilettes, je repartis 5 gouttes d’HE de tea-tree dans la cuvette. Je laisse poser 10-15 minutes ou plus si on n’a pas besoin des toilettes, je brosse avant de tirer la chasse et voilà le travail ! (Si les toilettes sont très entartrées, on peut laisser poser une nuit si possible).

Quelques petits trucs : si vous trouvez que le mélange sort mal de votre flacon à tête courbée, je vous invite à en élargir l’orifice en coupant un peu le bec. Si vous trouvez qu’il fait des paquets au moment de l’application, n’hésitez pas à étaler un peu le produit avec votre brosse wc avant de laisser poser : vous obtiendrez les mêmes résultats. Et si au contraire, vous trouvez le mélange trop liquide ajoutez un peu d’agar-agar en plus la prochaine fois.

  1. Money, money, money…

J’apprécie les maths mais à petites doses alors je vais laisser de côté les calculs d’apothicaire mais  je vous garantis que ces recettes présentent un excellent rapport efficacité/toxicité/prix.  A la louche, voici combien coûtent les 5 ingrédients que j’utilise :

  • 1L de vinaigre blanc : 0,50 €
  • 1L de savon noir : 6 €
  • 1 kg bicarbonate de soude : 3 €
  • 5 ml d’huile essentielle de Tea tree : 3,50 €
  • 4 sachets de2 g d’agar-agar : 3,40 €

Partant de là, voyons à la louche encore combien me coûtent la fabrication de ces recettes. (Si le cœur vous en dit, calculez ce qui suit par vous même)

  • Le nettoyant multi-usage : 0,15 € / L
  • Le liquide vaisselle : 1,90 € / L
  • Le gel WC : 1,20 € pour 750 ml

Pour des sommes pareilles j’obtiens des produits ultra-efficaces, simplissimes à réaliser, et sans danger pour ma santé et celle de ma famille. De plus, ces produits présentent un très faible impact environnemental car quasiment non polluants.

piggy-bank-1595992_640.jpg

Reste la question des emballages… Une solution existe cependant pour certains de ces ingrédients : leur achat en vrac. A ma connaissance, il est possible de trouver du vinaigre blanc, du bicarbonate de soude et parfois du savon noir sous cette forme. Si ça vous intéresse, renseignez-vous sur l’offre près de chez vous. Je souligne ce point car, à mon sens et bien qu’ayant moi aussi certaines aspirations, je considère contre-productif de rouler 30km ou perdre 1h dans les transports en commun juste pour acheter un produit en vrac car : 1°) ça pollue 2°) c’est chronophage et 3°) c’est le meilleur moyen de se décourager dans une démarche de réduction de déchet.

  1. Mon matériel de ménage :

Je vous ai parlé des produits que j’utilise, à présent je vais aborder la question des ustensiles. Là aussi quand on erre dans les rayons des magasins, on peut vite crouler sous les accessoires soi-disant spécialisés, soi-disant indispensables… Et jetables. J’en utilise peu (je trouve) mais ils me suffisent pour avoir un intérieur propre :

  • Un Clean & Steam : j’adore cet engin ! Pour ceux qui ne connaissent pas il s’agit d’un aspirateur sans sac ET nettoyeur vapeur qui s’utilise sans détergent,
  • Un aspirateur sans sac car on a des tapis (le Clean & Steam ne convient pas pour les nettoyer) et je m’en sers aussi pour enlever la poussière sur les meubles et les divers objets grâce à la brosse ronde,
  • Quelques lingettes en microfibre lavables (j’utilise les mêmes pour toutes les surfaces, vitres comprises bien qu’il existe des modèles exprès et j’en suis pleinement satisfaite),
  • Une brosse pour les toilettes,
  • Des éponges. Pour l’instant j’en utilise des jetables mais le tawashi me fait de l’œil, je crois que vais essayer d’en fabriquer sous peu car il est lavable et recyclable et ça me plaît. J’attends qu’un t-shirt ou un legging soit hors d-usage chez nous pour me lancer.
  • Une boule en inox pour les casseroles qui accrochent.

vacuum-cleaner-268179_640.jpg

 

  1. Les points que je creuserai à l’avenir :

Un peu plus haut, je vous ai livré les recettes que j’utilise. Aussi, je poursuis mon petit bonhomme de chemin vers une vie plus saine et plus simple. Je réfléchis donc à quelques alternatives à trouver pour certaines choses.

Au sujet de la lessive, je suis satisfaite de celle que j’utilise en ce moment (poudre l’Arbre Vert) donc je pense l’utiliser encore un moment. Elle fait très bien son job tout en étant « safe » et écolo tant par sa composition que par son emballage en carton recyclé et recyclable : un très bon rapport qualité-prix (selon moi). Peut-être quand même que j’essayerai le savon de Marseille en copeaux un de ces jours, juste pour tester ou en dépannage. Je sèche quant au détachant…

Quant au lave-vaisselle, autant j’ai adopté le vinaigre comme liquide de rinçage, autant j’ai essayé quelques recettes de poudre / pastilles mais je me retrouvais toujours avec des traces blanches pas top… Et je déteste avoir à relaver un truc après l’avoir sorti du lave-vaisselle ! Donc je me rabats sur des pastilles L’Arbre Vert dont je suis satisfaite.

Je suis contente car je constate que ce à quoi j’aspirais au départ aura été plus facile à atteindre que ce je craignais. Cela m’aura juste demandé d’oser et m’encourage à poursuivre mes essais.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s